S’engager pour les hommes

S’engager pour les hommes en affirmant notre singularité

Le groupe contribue au progrès collectif et partage ses engagements avec toutes ses parties prenantes : il accompagne le développement de ses collaborateurs et leur épanouissement dans leurs activités, il encourage les pratiques responsables de ses fournisseurs et des associations locales dans les territoires où il est présent, et fait la promotion d’une consommation responsable auprès de tous.

Les enjeux RSE de Rémy Cointreau s’articulent autour de 10 objectifs de développement durable (ODD) définis par l’ONU

Une gouvernance responsable et engagée jusqu’au plus haut niveau

Le groupe a mis en place des indicateurs de performance pour les cadres dirigeants du groupe, jusqu’au plus haut niveau de l’entreprise. La direction des ressources humaines est évaluée sur la mise en place d’actions tangibles pour améliorer le bien-être au travail des salariés du groupe et devient, au même titre que chaque membre du Comité de Direction, ambassadeur de la politique RSE avec une rémunération variable indexée sur des objectifs RSE précis : l’agriculture durable, l’écoconception des emballages (CO2 et impacts de packaging), la gestion de l’eau et des effluents, les transports des produits (réduction des émissions carbone) et le bien-être au travail.

Garantir le bien-être au travail, l’égalité femmes-hommes et la non discrimination

Rémy Cointreau poursuit une approche volontariste en matière de dialogue social. Le Groupe s’engage régulièrement avec ses partenaires sociaux sur des thématiques sociales au travers d’accords d’entreprise spécifiques. C’est le cas en France, notamment, avec différents accords sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, l’intéressement, la mise en place d’un plan d’épargne pour la retraite collective, l’égalité entre les femmes et les hommes.

Ainsi, en matière d’égalité professionnelle femmes/hommes, Rémy Cointreau obtient une note de 83/100 à l’index 2020. Composé de 5 indicateurs (écart de rémunération, d’augmentations individuelles, de promotions, d’augmentations individuelles au retour de congé maternité et présence de femmes parmi les 10 plus hautes rémunérations de l’entreprise) et noté sur 100 points, l’index de l’égalité a été conçu comme un outil pratique pour faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes au sein des entreprises. Les cinq indicateurs se déclinent comme suit :

  • Indicateur écart de rémunérations : 33
  • Indicateur écart de taux d’augmentation : 20
  • Indicateur écart de taux de promotion : 15
  • Indicateur retour de congés maternité : 15
  • Indicateur hautes rémunérations : 0

La politique de ressources humaines doit également constamment anticiper les besoins du groupe et c’est particulièrement le cas en matière de formation : des sessions internes spécialement conçues pour la diversité des métiers du groupe ont été mises en œuvre telles que la Brand Academy pour mieux appréhender les marques, l’Art of selling Academy pour le commercial, la Finance Academy pour apprendre la finance, la Quality Academy, sur les produits et leur présentation, et bientôt la Digital Academy et la Management Academy.

S’engager pour des achats responsables

En matière d’achats, le groupe adhère depuis 2016 à la plateforme SEDEX (Supplier Ethical Data Exchange). Cet organisme international participe à encourager les pratiques d’entreprises éthiques et responsables sur les chaînes d’approvisionnement mondiales. Elle permet au groupe d’avoir un regard global sur les pratiques de ses fournisseurs – en matière de normes de travail, d’hygiène, de sécurité ou encore d’éthique commerciale.
Pour Rémy Cointreau, favoriser la transparence c’est veiller à l’excellence des pratiques chez ses distributeurs et fournisseurs. Grâce au travail réalisé par le groupe auprès des fournisseurs (kit d’information et d’utilisation de la plateforme) et de ses collaborateurs (formations internes), plus de 90% de ses partenaires sont adhérents de SEDEX.
Rémy Cointreau a poursuivi ses efforts en matière d’achats responsables pour contribuer aux objectifs du plan 2020 qui fixe d’ici 1 an à 100% le taux de fournisseurs adhérant à SEDEX.

En plus de la démarche SEDEX, Rémy Cointreau continue à mener des audits RSE en lien avec le projet Agriculture durable. Cela a encore été le cas cette année avec deux audits RSE réalisés chez des fournisseurs de matières premières agricoles.

SEDEX dispose d’un accord avec le CDP Carbon Disclosure Project, une organisation à but non lucratif visant à étudier l’impact sur le changement climatique des principales entreprises mondiales cotées en Bourse. Rémy Cointreau répondant régulièrement aux enquêtes du CDP depuis 2006 (émissions CO2 et gestion de l’eau), cela amène le groupe à s’investir dans des actions envers les fournisseurs pour qu’ils réduisent leurs émissions Carbone. C’est le cas par exemple du projet Écoconception et du projet de réduction des émissions CO2 du fret Produits.

Cette année, le groupe a obtenu le prix TMI, Most Ethical Corporate Supply Chain 2019, remis par l’association internationale Treasury 4 Good. Ce prix récompense les professionnels de la trésorerie des entreprises qui soutiennent des initiatives RSE.

S’impliquer aux côtés des communautés locales et agir en acteur responsable

S’impliquer aux côtés des communautés et agir en acteur responsable est un enjeu majeur pour le groupe. En lien avec son activité mondiale, Rémy Cointreau ne peut ignorer l’impact sociétal lié à des problématiques de développement économique durable des territoires sur lesquels il est présent. Au coeur du plan RSE 2020, une importance particulière est logiquement dévolue aux actions solidaires. Le groupe contribue ainsi au progrès collectif des territoires, en participant à la création de valeur des terroirs sur lesquels il est présent.

Sur tous les sites du groupe les salariés de Rémy Cointreau ont conduit des actions de préservation de l’environnement et du patrimoine local.

À Singapour, une journée était consacrée à désherber, récolter et cultiver les terres de la Bollywood Veggies Organic Farm, à Cognac 342 collaborateurs se sont mobilisés pour rénover le château de la Mercerie.
À Islay, pour favoriser la biodiversité et entretenir les équipements locaux, les équipes de
PHD ont nettoyé un terrain pour favoriser la repopulation d’abeilles sur l’île, ils ont aussi réparé des clôtures et repeint le city hall pour aider les communautés locales.
À Paris, des comptages d’animaux ont été effectués dans une forêt protégée.
À Miami, des opérations de nettoyage de dune ont été menées.
À Los Angeles, les collaborateurs du groupe ont offert leurs services pour entretenir The Arboretum, le jardin botanique de la ville.
À San Francisco, des opérations de nettoyage de la plage de Crissy Field, zone de loisirs nationale située près du Golden Gate, ont été réalisées en partenariat avec les parcs nationaux.
En Grèce, les collaborateurs Rémy Cointreau ont nettoyé un ancien sentier de randonnée afin d’aider l’organisation de protection des forêts du mont Hymettus Sud, proche d’Athènes.
De nombreuses autres actions ont été menées sur tous les sites du groupe et elles ont été partagées sur les réseaux sociaux avec le #rcwecareday. Cette journée désormais annuelle et d’envergure mondiale est également l’occasion de renforcer les liens entre les équipes et les communautés locales et entre les salariés du groupe.

Promouvoir une consommation responsable auprès de nos clients

La promotion de la consommation responsable est un enjeu majeur pour Rémy Cointreau. Le positionnement haut de gamme des produits du groupe nous impose, à la fois pour des raisons éthiques et de performance, un engagement responsable résolu quant à la protection de consommateurs exigeants.

La responsabilité de Rémy Cointreau sur le thème de la consommation responsable des produits s’articule autour de deux axes :

  • la promotion de la consommation responsable;
  • la promotion de la communication responsable.

C’est en participant activement aux Groupes de Travail Alcool et Société ou Alcool et Santé des organisations professionnelles que Rémy Cointreau contribue à la mise en place d’une stratégie responsable, développée par l’ensemble de l’industrie des spiritueux. Depuis 2019, Rémy Cointreau s’engage auprès de l’association Prévention et Modération, créée pour fédérer l’ensemble des initiatives des organisations professionnelles en matière de prévention des comportements à risque et de promotion de la consommation responsable.

Consommer de manière mesurée, appréciée, c’est rendre hommage au travail des femmes et des hommes qui élaborent avec passion et exigence des produits d’exception.
Animé par cette conviction, Rémy Cointreau fait la promotion d’une consommation responsable à travers de nombreuses actions.
Auprès de ses collaborateurs, depuis plus de deux ans, des vidéos et des panneaux sont installés dans les locaux du groupe pour informer et sensibiliser les collaborateurs. Et à Paris, quarante ambassadeurs de toutes les marques ont été formés à la consommation responsable.

Auprès des parties prenantes externes, dans chaque pays où le groupe est présent, des partenariats forts ont été tissés avec des fédérations locales et nationales. Rémy Cointreau apporte son soutien dans la réalisation de campagnes de communication et d’actions de sensibilisation à la consommation abusive d’alcool (comme en Asie ou aux États-Unis).

Ces initiatives ont été complétées cette année par :

  • la participation à la Barbade, à la création de l’association BAIA qui a pour objectif de mettre en oeuvre des campagnes de promotion de la consommation responsable. Une première action lancée concerne les distributions d’éthylotests auprès de la population;
  • le soutien de la fondation SAF (Substance Abuse Foundation – la Barbade) sur la promotion de la consommation responsable d’alcool (plus particulièrement sur le fait de ne pas consommer d’alcool avant de conduire un véhicule);
  • le soutien des activités au Cambodge et au Vietnam de l’association APIWSA (programme de prévention destiné à développer une attitude responsable des jeunes principalement sur le thème « alcool et conduite »).
Retour au menu